Objectifs de développement durable

Objectifs de développement durable

L'Institut Diplomatique International pour les objectifs de développement durable de l'Agenda 2030

En tant qu’organisation à statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), l’Institut a accepté l’invitation à participer concrètement à la poursuite des 17 objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies.

Conformément à notre statut, nous sommes actifs dans la promotion du développement humain durable à travers un nombre croissant de projets et d’actions, y compris des programmes visant à renforcer l’autonomie professionnelle des personnes ayant une déficience intellectuelle-relationnelle et le cours théorique-pratique destiné aux étudiants en dernière année de secondaire, des étudiants universitaires, des jeunes diplômés et des professionnels sur Le rôle des Nations Unies dans la phase de crise actuelle des relations internationales.

4, éducation de qualité

Éducation de qualité

L’Institut diplomatique international offre de nombreuses possibilités de formation, avec une spécialisation et des cours approfondis destinés aux diplômés récents et aux professionnels qui ont l’intention d’augmenter et d’enrichir leur préparation. Toutes les activités sont menées en collaboration avec de prestigieuses institutions académiques et de formation, nationales et internationales.

10, inégalités réduites

Inégalités réduites

L’Institut Diplomatique International, avec la collaboration de la Fisdir, Federazione italiana sport paralimpici degli intellettivo relazionali, et certains Chefs italiens, promeut l’évènement ALTReMENTI CHEF, contexte culinaire où des jeunes avec des difficultés intellectuelles réalisent des recettes de cuisine.

17, pertenariats pour la réalisation des objectifs

Partenariats pour la réalisation des objectifs

L’Institut diplomatique international a pour objectif de promouvoir le dialogue à tous les niveaux, ceci se concrétise, si nécessaire, par un véritable “forum” de comparaisons informelles, selon le principe de transparence, dans le respect des principes directeurs du droit international.

Retour haut de page